Modart

20130331-160701.jpg

Aujourd’hui, nos grands couturiers sont les peintres d’hier : Leurs couleurs sont des tissus, leurs pinceaux des aiguilles et leurs toiles les filles des podiums, toiles mouvantes en 3D.

Aujourd’hui, nos peintres du dimanche sont les fashionistas. Jeunes filles, autrefois, elles auraient fait des aquarelles. A présent elles s’expriment en faisant de leur corps le medium de leur inspiration : beaucoup produisent des croutes, mais certaines sont très douées. Ainsi le street style naît et il est à la Haute Couture ce que les Tags sont à la peinture. De là émergera peut-être une nouvelle forme d’art, l’art de s’habiller : le Modart. un art éphémère, certes, mais accessible à tous les talents. Un sérieux contrepoids à la tyrannie des podiums, car sur le trottoir, on défile où on veut, quand on veut, comme on veut et avec le corps qu’on a. Le problème, c’est que ce n’est pas payé… enfin… en principe.

2 réflexions sur “Modart

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s