La jarretelle

Aujourd’hui, j’ai tué le serveur.

Je le connais bien ce serveur café, il connait tout de ma vie : quand je suis triste, un whisky -double-, quand je ris fort, du rosé -trois verres ?-, quand je joue des épaules, un martini -blanc, la tranche de citron et la cuillère-. J’avais voulu débarquer au bureau, pour Charles, lui faire le coup du trench. J’avais tous les arguments pour le convaincre. Tous, j’ai dit. Il m’a fait le coup du dossier. Ce fameux dossier, trop important, encore plus important.

Demi-tour, direction café. Assise en terrasse, nuit tombée, j’ai croisé la jambe, un peu haut. C’est là qu’est intervenu le serveur, malgré lui. Il a fait comme il a pu : il a vu mes bas, il n’a pas eu à deviner comment tenaient ces fameux bas, sa seule question en tête était alors « porte-jarretelle ou guêpière ? ». Bref, il m’a renversé mon whisky -double- sur les pieds.

Pour la première fois, un homme à la vue d’une jarretelle aura dit, confus et rougissant, « je suis désolé ».

Je crois que j’ai tué le serveur.

***

Today, I’ve killed the bartender.

I know the bartender café pretty well and he knows all my life: when I’m sad, a double-whisky, when I laugh, three glasses of rosé, when I seductively show my shoulders, a martini bianco plus lemon & spoon as essential ingredients. I called Charles few minutes ago to turn up to his office to treat him with de trench trick. Hum, indeed, I had some convincing arguments. The boy had that file. That much vaunted file, too important, even more important. 

About-turn, direction café. While sitting in the terrace, I crossed my legs, a bit high maybe. Then, the bartender enters the story. He saw my stockings, he figured out, the only question was : suspender belt or basque ? Let’s be brief, he spilled the double-whisky on my feet.

For the very first time, a man seeing a suspender, confused and blushing, said : "I am sorry".

I think I’ve killed the bartender.

"Oh charles, you always make me loose my mind ! My clothes as well, come to think of it."

Image

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s